Communiqués  |  Publications  |  Interventions  |
 

Articles de presse, lettres d'opinion et chroniques - 26 depuis 2013

Relations avec les médias

Jean-Alexandre D'Etcheverry

 

La désinformation: un danger réel pour la santé publique

23 avril 2019

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

« Il est regrettable, voire dangereux, que certains scientifiques participent à ces efforts de désinformation en colportant des théories conspirationnistes. Le tort causé à la crédibilité des scientifiques est grand, certes, mais les dommages peuvent aussi avoir des conséquences graves pour la protection du public. La sortie récente au Québec d’un scientifique, mettant en cause les vaccins et leurs risques pour la santé ainsi que la crédibilité des organismes publics qui en font la promotion comme de l’Organisation mondiale de la Santé, porte atteinte à la santé publique. De tels propos sont d’autant plus navrants dans un contexte où des maladies virales évitables par la vaccination ressurgissent avec force » Patrick D. Paquette, président de l'AMQ.

Le Soleil, Le Droit, Le Nouvelliste, Le Quotidien, La Tribune, La Voix de l'Est et Le Devoir

thumbnail

La bactérie Legionella détectée aux Terrasses de la Chaudière

08 avril 2019

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Radio-Canada – Même si les niveaux de bactéries détectées aux Terrasses de la Chaudière étaient faibles, le président de l'AMQ, Patrick D. Paquette, rappelle que les risques pour la santé demeurent.« Il n'y a jamais de risque zéro. Même dans certains cas, on se retrouve avec des éclosions de légionellose et on n'est pas capables au niveau des analyses de laboratoires de déterminer la source de l'éclosion — à savoir, est-ce que ça vient d'une fontaine publique ou d'une tour de refroidissement de l'eau ».

SUITE 

Une norme qui risque de perpétuer la fraude

11 février 2019

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

LaPresse - L'AMQ souhaite depuis longtemps un encadrement adéquat des pratiques d’évaluation et de décontamination des habitations aux prises avec des problèmes de moisissures pour mieux protéger le public. C’est donc avec beaucoup d’intérêt que l’AMQ a accepté, en mai 2017, de participer à l’élaboration d’une norme du Bureau de normalisation du Québec. Malheureusement, la première ébauche du projet soumis à des consultations publiques le 4 décembre 2018 fait fi de l’expertise unique des microbiologistes pour l’évaluation fiable des cas de contamination par les moisissures. Dans sa forme actuelle, le projet de norme propose un statu quo que l’AMQ dénonce depuis des années dans le domaine de la rénovation.

SUITE

Légionellose: les tours de refroidissement, une menace à la grandeur du Québec

06 novembre 2018

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Soleil – Au Québec, autour de 1500 fois par année, des tours de refroidissement à l’eau, servant notamment à climatiser les bâtiments, sont envahies par la bactérie causant la légionellose à un seuil exigeant des «mesures correctives», a constaté Le Soleil. Une centaine d’installations doivent même être fermées d’urgence pour subir un «traitement-choc», tellement la menace à la santé humaine est grande. «C’est sûr que d’avoir une centaine de tours qui dépassent [le seuil de risque sanitaire], ce n’est pas une situation qui est encourageante», commente le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Patrick D. Paquette.

SUITE

Pour garantir un meilleur encadrement des professionnels au Québec

28 juillet 2018

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Lettre d'opinion signée par le président de l'AMQ et qui rappel aux partis politiques, à la veille des élections provinciales, qu'il est important pour le gouvernement de légiférer dans le dossier de l'encadrement de la microbiologie et qu'il pourrait être judicieux de confier la responsabilité du système professionnel au ministère de la Protection des consommateurs et de l'Habitation.

Le Soleil, Le Droit, Le Nouvelliste, Le Quotidien, La Tribune et La Voix de l'Est.

thumbnail

Un ordre professionnel pour les microbiologistes?

23 février 2018

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Courrier parlementaire –  Passé presque inaperçu lors de son dépôt à l’Assemblée nationale, le rapport du comité interministériel sur la mérule pleureuse est l’occasion pour les microbiologistes d’affirmer qu’ils sont les «seuls» à détenir la compétence nécessaire pour identifier ce champignon surnommé le «cancer» du bâtiment.

SUITE

thumbnail

Victime d'un champignon, proie facile des charlatants

20 février 2018

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Journal de Montréal Faute de réglementation de la part du gouvernement, des entrepreneurs mal intentionnés pourraient utiliser un champignon destructeur de bâtiment pour exploiter des propriétaires désespérés, craignent des scientifiques. Vulnérables et sans soutien de l’État, les victimes de plus en plus nombreuses de la mérule pleureuse sont à la merci de « charlatans qui flairent une opportunité d’affaires », prévient Patrick Paquette, de l’AMQ.

SUITE

thumbnail

Hygiène des mains : le CISSS de l’Outaouais satisfait malgré les lacunes

14 février 2018

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Radio-Canada – Selon le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Patrick D. Paquette, le lavage des mains est primordial pour lutter contre la propagation de virus. « Une bonne hygiène des mains, c’est souvent la clé pour limiter un grand nombre d’infections, parce qu’il y a presque 80 % des infections qu’on va attraper par les mains », souligne-t-il.

SUITE

thumbnail

Pour un ordre professionnel conjoint des chimistes et des microbiologistes

05 février 2018

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Lettre d'opinion co-signée par Patrick D. Paquette, président de l'AMQ et Martial Boivin, p.-d.g. de l'Ordre des chimistes du Québec.

Le Soleil, Le Devoir, Le Nouvelliste, Le Quotidien, Journal Métro

thumbnail

7 mythes sur les virus et les microbes

31 octobre 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Coup de pouce – L'arrivée du temps froid marque le début de la saison propice à la prolifération des microbes et des virus. Les fausses croyances à ce sujet sont encore nombreuses.On fait le point sur sept idées reçues avec d'autres spécialistes.

SUITE

thumbnail

Légionellose: le président de l'AMQ veut agir en amont

01 septembre 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

La Voix de l'Est (Granby) - L'éclosion de cas de légionellose dans la région aurait potentiellement pu être évitée. C'est du moins ce qu'a indiqué à La Voix de l'Est le président de l'Association des microbiologistes du Québec (AMQ), Patrick D. Paquette.

SUITE

thumbnail

Est-ce qu’on se lave trop?

15 août 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Coup de pouce – On ne s’est jamais autant savonné qu’aujourd'hui dans toute l’histoire de l’humanité. Mais est-ce vraiment nécessaire? Et si on passait tout ce temps dans la salle de bains pour rien?

SUITE

thumbnail

Inondations printanières : de faux microbiologistes dupent des sinistrés

04 août 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Radio-Canada - « Au Québec, la microbiologie n'est pas une profession réglementée, il n'y a pas d'ordre qui encadre la microbiologie et ça, ça permet à monsieur et madame tout le monde qui voudrait bien s'improviser microbiologiste, de le faire », Patrick D. Paquette, président de l'AMQ.

SUITE

thumbnail

Toujours menacés par la légionellose

03 août 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Journal de Montréal - "Les spécialistes des bactéries, les microbiologistes, sont exclus du contrôle des tours de refroidissement. La raison est purement administrative : selon le règlement, pour intervenir sur ce type d’installation, il faut être membre d’un ordre. Or, les microbiologistes ne le sont pas", Patrick D. Paquette, président de l'AMQ.

SUITE

thumbnail

L’aide aux sinistrés augmentera promet Couillard

16 mai 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Devoir Le programme gouvernemental d’aide aux sinistrés des inondations sera bonifié, a confirmé lundi le premier ministre, Philippe Couillard. Il espère pouvoir en faire l’annonce d’ici son départ pour sa mission en Israël, jeudi.

SUITE

thumbnail

Inondations: des zones à risques

16 mai 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

La Presse + L’ancien président de la FTQ Fernand Daoust avait sans doute autre chose en tête, la semaine dernière, que de faire une petite baignade dans son sous-sol. Lors du passage de La Presse, jeudi dernier, un demi-mètre d’eau brune avait envahi sa maison du quartier Ahuntsic.

SUITE

thumbnail

Tendance à la hausse des apports naturels dans le lac

16 mai 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

leQuotidien – Quelque 95 résidences principales et une dizaine de chalets sont aux prises avec des problèmes d'inondation au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les secteurs les plus touchés sont Péribonka, Sainte-Jeanne-d'Arc et Saint-Ludger-de-Milot. La situation est surtout attribuable à la nappe phréatique qui a atteint des niveaux records.

SUITE

thumbnail

Après les inondations, la fraude

15 mai 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Journal de Montréal – Les victimes d’inondation doivent redoubler de prudence alors que de nombreux cas de fraude et de faux diagnostics de décontamination pourraient survenir dans le secteur de la rénovation au Québec.

SUITE

thumbnail

Victimes d’inondations : gardez l’œil ouvert sur les pratiques frauduleuses

15 mai 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Radio-Canada – Les victimes des inondations au Canada attendent les indemnisations de leur assureur et des gouvernements pour entreprendre des travaux de reconstruction ou de réparation. Au Québec, où le gouvernement a lancé un fonds d’aide pour les sinistrés, l’Association des microbiologistes invite à la prudence devant des entrepreneurs malhonnêtes qui seraient tentés de poser de faux diagnostics de moisissure pour soutirer de l’argent des poches des gens concernés.

SUITE

thumbnail

Légionellose: «On n'est pas 100 % à l'abri»

18 décembre 2016

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

leSoleil – Plus de quatre ans après l'éclosion de légionellose ayant fait 14 morts à Québec, et malgré la réglementation mise en place depuis, le risque qu'une nouvelle épidémie éclate est toujours bien présent, selon les expert.

SUITE

thumbnail

On fait quoi avec un rhume?

22 novembre 2016

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

LaPresse – Parlez-en à n’importe quel parent d’enfant en garderie : la saison des rhumes a bel et bien commencé. Existe-t-il des traitements efficaces contre cette infection plutôt inoffensive, mais hautement agaçante ? On en parle avec Patrick D. Paquette, président de l’Association des microbiologistes du Québec, qui a déjà fait le point sur la question sur son blogue de l’Agence Science-Presse.

SUITE

thumbnail

Les microbiologistes veulent un ordre professionnel

25 octobre 2016

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

L'Actualité Gouvernementale – L’absence d’encadrement dans le secteur de la microbiologie profite aux entrepreneurs en construction peu scrupuleux qui soutirent frauduleusement des milliers $ à leurs clients avec de faux diagnostics de moisissures et de champignons, dénonce l’Association des microbiologistes.

SUITE

thumbnail

Probiotiques: bactéries miracles?

07 septembre 2015

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Coupe de pouce - Les probiotiques peuvent garder les intestins en santé. Mais soulager le stress et la dépression... aussi? On fait le point.

SUITE

thumbnail

Résistance aux antibiotiques : Un problème qui prend de l’ampleur

21 février 2014

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

TVA Nouvelles – Alors que l'Organisation mondiale de la santé considère cette problématique comme une véritable «menace» pour la santé publique, les spécialistes canadiens s'inquiètent eux aussi de la résistance grandissante des bactéries aux antibiotiques.

SUITE

thumbnail

Au tour des microbiologistes d’exiger que l'on passe à l'étude du P.L. 49

29 octobre 2013

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Courrier parlementaire – Le début des consultations particulières concernant le projet de loi 49 Loi modifiant diverses lois professionnelles et d’autres dispositions législatives dans le domaine des sciences appliquées se fait attendre par l’Association des microbiologistes. Elle attend avec impatience son adoption.

SUITE

thumbnail

À leur tour, les microbiologistes réclament l'adoption rapide du P.L. 49

09 octobre 2013

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Courrier parlementaire – À leur tour, les microbiologistes s’impatientent de voir l’adoption du projet de loi 49 qui modifie diverses lois professionnelles dans le domaine des sciences appliquées. Ce texte leur permettrait de faire partie de l’Ordre des chimistes et de voir leur pratique réglementée.

SUITE


Partenaires principaux

  

© 2018 Association des microbiologistes du Québec | Tous droit réservés | Conditions d'utilisation