Communiqués  |  Publications  |  Interventions  |
 

Articles de presse, lettres d'opinion et chroniques 

Relations avec les médias

Justin Meloche

 

Une troisième dose pourrait compliquer l’effort vaccinal

11 juillet 2021

Laurent Lavoie | Journal de Montréal | Publié le 

Une troisième dose de vaccin risque de brouiller les cartes de la campagne nationale pour contrer la propagation de la COVID-19, estiment des experts, déjà que les jeunes Québécois tardent à se faire vacciner.

Lire l'article

thumbnail

Laitue « prélavée » : à laver de nouveau ?

30 juin 2021

Protégez-Vous |  Mathilde Roy

Faut-il ou non laver les légumes feuilles, comme la laitue, le chou et les épinards, vendus dans un contenant ou un sac fermé portant une mention comme « prélavés » ou « lavés trois fois » ?

A priori non, répond Christian L. Jacob, président de l’Association des microbiologistes du Québec : « Comme le premier lavage fait un très bon travail, chaque lavage subséquent ne nuira pas, mais le gain sera de plus en plus faible. »

La recommandation de Santé Canada va dans le même sens : « Il n'est pas nécessaire de laver les légumes feuillus prêts à manger, emballés et prélavés avant de les manger », écrit l’agence fédérale sur son site web

Lire l'article 

Vaccination: un dépliant mensonger distribué auprès d’adolescents

12 juin 2021

Journal de Montréal | Olivier Faucher et Francis Pilon

Des parents d’ados et des écoles sont consternés de voir un mouvement québécois distribuer des tracts qui visent à «effrayer» et à dissuader les jeunes de recevoir un vaccin contre la COVID-19. 

"... pour le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Christian Jacob, la brochure contient de fausses informations et donne une importance exagérée à certains éléments pour créer une peur injustifiée des vaccins."

Lire l'article ici

thumbnail

COVID-19 : c’est fini, la désinfection ?

27 mai 2021

L'actualité | 

 

Alors que le Québec se vaccine et se déconfine, plusieurs croient que l’on devrait arrêter de désinfecter les paniers d’épicerie avant chaque client ou de mettre en quarantaine les vêtements essayés. Bonne nouvelle : les experts interviewés sont plutôt d’accord.

 

Lire l'article ici

Des réponses à quelques questions sur AstraZeneca

14 mai 2021

Journal de Montréal | Olivier Faucher 

Le controversé vaccin d’AstraZeneca ne sera plus offert comme première dose aux Québécois, tandis que d’importants arrivages des autres vaccins de Pfizer et Moderna sont prévus pour poursuivre l’inoculation chez les différentes tranches d’âge.

L’immunologiste André Veillette et le microbiologiste Christian Jacob affirment que les Québécois ayant reçu ce vaccin devraient être « fiers ».

Lire l'article ici

Des restaurateurs impatients de rouvrir : « retrouver mes clients, c’est mon but ! »

06 mai 2021

Journal de Montreal | Clara Loiseau

Après des mois de fermeture, devrait-on rouvrir les restaurants du Québec en exigeant une preuve vaccinale aux clients ? L’idée séduit certains propriétaires, mais en rebute d’autres qui ne veulent pas jouer à la police. Le débat est lancé.

Christian Jacob, président de l’Association des microbiologistes du Québec, pense que le passeport pourrait être une bonne solution. « Si on a un relâchement du côté des gens qui ont déjà été vaccinés et qui ont déjà une immunité, ça peut être intéressant », soutient-il.

Lire l'article ici

Vaccination: des dépliants mensongers distribués à Montréal

11 avril 2021

Journal de Montréal | Olivier Faucher

Des experts dénoncent la distribution de dépliants de désinformation sur les vaccins contre la COVID-19 dans les dernières semaines à Montréal.

« Ça se met bien dans un dépliant, mais la personne qui a écrit ça ne serait pas capable de défendre son argumentaire devant quelqu’un qui s’y connaît le moindrement en biologie et en microbiologie », pense le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Christian Jacob.

 

Lire l'article

Confusion autour du port du masque à l'extérieur

09 avril 2021

Journal de Montréal | Clara Loiseau et Geneviève Lajoie

Entre la confusion et le ras-le-bol des mesures sanitaires, de nombreux Montréalais profitant des parcs vendredi ne portaient pas encore le masque rendu obligatoire pour les activités extérieures.

« Tout le monde est tanné, mais de ne pas suivre les mesures, ça ne va pas aider non plus. On ne va pas améliorer notre situation par magie en ne suivant pas les recommandations », mentionne Christian Jacob

Lire l'article

Nus au cinéma... sauf pour le masque

25 mars 2021

Journal de Montréal | Louis Philippe Messier

Comment la coquine clientèle du seul cinéma érotique du Québec vit-elle sa relative liberté (masquée !) en zone rouge ? Le Journal a passé une journée au Cinéma L’Amour, où le respect des règles sanitaires est à géométrie variable.

Lire l'article ici

La COVID n’épargne pas des aînés vaccinés

21 mars 2021

Journal de Montréal | Clara Loiseau

Une résidence pour personnes âgées de Lanaudière est aux prises avec une éclosion de COVID-19 qui a occasionné un décès, bien que tous ses occupants aient reçu leur première dose de vaccin.

Pour le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Christian Jacob, l’éclosion n’est malheureusement pas surprenante. « D’avoir de la transmission malgré la vaccination, c’est attendu. 

 

Lire l'article ici

Mauvaise surprise pour des familles

28 février 2021

Journal de Montréal |  DOMINIQUE LELIÈVRE , ANNE-SOPHIE POIRÉ et ERIKA AUBIN

Des familles qui voulaient changer d’air pendant la relâche scolaire ont déchanté en apprenant que les piscines d’hôtels resteraient fermées, elles qui faisaient tant l’envie des enfants.

 

« D’ouvrir la piscine publique et pas celles des hôtels, oui, ça peut traduire une certaine incohérence. Mais du point de vue de la surveillance et de l’accessibilité, c’est plus logique d’ouvrir les piscines publiques en premier », estime Christian Jacob.

Lire l'article ici

Les cinémas érotiques peuvent également rouvrir leurs salles

28 février 2021

Journal de Montréal | Anne-Sophie Poiré

En autorisant les cinémas à rouvrir cette semaine, le gouvernement a aussi permis à des salles comme le Cinéma L’Amour de reprendre sa programmation de films érotiques, où les clients font bien plus que manger du popcorn.

« Il est possible de trouver de l’ARN viral du coronavirus dans tous les fluides corporels. Donc, théoriquement, oui, on peut contracter la COVID par le sperme [par exemple] », confirme le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Christian Jacob.

Lire l'article ici

Un nouveau variant du virus découvert en Californie

27 janvier 2021

Journal de Montréal | Clara Loiseau

Après le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud et le Brésil, c’est en Californie qu’un nouveau variant du coronavirus a fait son apparition, et fait craindre une accélération de la contamination.

Pour le président de l’Asso-ciation des microbiologistes du Québec, Christian Jacob, il n’est pas surprenant de voir une nouvelle mutation apparaître.

« Ce qui est particulier du coronavirus, c’est que sa propagation est tellement importante, qu’il a beaucoup d’opportunités de muter, même s’il mute quatre fois moins que la grippe », dit-il.

Lire l'article ici

Nouvelle souche près du Québec

26 décembre 2020

Journal de Montréal | Agence QMI

L’Ontario a confirmé samedi deux premiers cas d’infection à une nouvelle souche du coronavirus identifiée pour la première fois au Royaume-Uni, la même qui avait incité le Canada à fermer ses frontières avec ce pays plus tôt cette semaine.

Christian Jacob, le président de l’Association des microbiologistes du Québec, croit néanmoins qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter autant pour le moment, puisque le virus a déjà muté des dizaines de fois, sans « changement significatif ».

« C’est possible que le virus soit différent, mais c’est aussi possible que les conditions des régions [où il a été observé] aient été particulières, et que ça ait fait en sorte qu’il y ait une plus grande transmissibilité. Pour l’instant, je n’y accorde pas une grande importance », tempère-t-il.

Lire l'article ici

Variante de la COVID-19: une mutation très préoccupante

20 décembre 2020

Journal de Montréal | Clara Loiseau

La mutation du coronavirus qui le rend jusqu’à 70 % plus contagieux pourrait faire son entrée au Québec à cause des voyageurs qui fêteront Noël à l’étranger, craignent des experts.

De son côté, Christian Jacob, président de l’Association des microbiologistes du Québec, estime que pour le moment il n’y a pas encore assez d’informations sur cette mutation du virus.

« On n’a pas encore de preuve [qu’il est plus infectieux], ce n’est pas parce que la venue d’un nouveau variant corrèle avec plus d’infections que ça veut nécessairement dire qu’il y a une corrélation. On n’a pas encore les données pour en être convaincu », estime M. Jacob.

Lire l'article ici

Mauvais équipement de protection en zone rouge

01 décembre 2020

Journal de Montréal | Clara Loiseau

Gants trop petits, masques de procédure simple ou encore jaquettes trouées : des infirmières d’un CHSLD de la Montérégie-Est dénoncent les mauvaises conditions des équipements de protection individuelle qui leur sont fournis.

De son côté, le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Christian Jacob, rappelle que sans un équipement adéquat, les travailleurs de la santé s’exposent à la contamination.

Lire l'article ici

C’est «imprudent» en pleine pandémie de COVID

28 novembre 2020

Journal de Montréal | Roxanne Trudel

Les citoyens ont été nombreux à s’enflammer sur le web vendredi, dénonçant la grande participation au Vendredi fou dans les centres commerciaux que plusieurs jugent « illogique » et « irresponsable », en contexte de pandémie.

Néanmoins, l’impact du magasinage ne devrait pas être si important si les mesures ont bien été respectées, estime le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Christian Jacob.

« Être proche d’un individu infecté pendant plus de 10 minutes en magasinant, c’est parce qu’on n’a vraiment pas fait attention, à mon sens », tempère-t-il. 

Lire l'article ici

thumbnail

Faut-il encore désinfecter avec ferveur ?

24 novembre 2020

LAPRESSE | Catherine Handfield

Alors que le risque réel d’attraper la COVID-19 par contact avec une surface apparaît plutôt théorique, les enseignants, les éducatrices en garderie et les commerçants doivent-ils continuer de frotter et de désinfecter de façon obsessionnelle ? Les consignes de la Santé publique devraient-elles être mises à jour pour tenir compte des risques réels de la COVID-19 ?

 

Selon Christian L. Jacob, président de l’Association des microbiologistes du Québec, une bonne façon d’alléger la lourdeur du nettoyage, c’est de concentrer ses efforts à des moments stratégiques

 

Lire l'article

thumbnail

Un nouveau test maison « pourrait changer la donne »

19 novembre 2020

LA PRESSE | Louise Leduc

Le Lucira, un nouveau test qui peut être fait à la maison et permet d’obtenir un résultat en 30 minutes, vient d’être approuvé par l’Agence américaine des médicaments (FDA). Même si une distribution de masse pourrait ne venir qu’au printemps aux États-Unis, cela reste une bonne nouvelle sur le front de la COVID-19, d’autant que de nombreux nouveaux tests seront aussi annoncés au cours des prochaines semaines. Entrevues avec deux experts québécois Dr Alex Carignan et Christian Lebeau Jacob.

 

Lire l'article ici

Des rassemblements en série observés partout au Québec

09 novembre 2020

Journal de Montréal | Antoine Lacroix

Les nombreux rassemblements rapportés depuis une dizaine de jours témoignent d’un relâchement qui fait craindre une possible flambée de cas de COVID-19, selon des experts.

« On sait qu’il y a des gens qui font fi des mesures de base qui nous aideraient à maintenir ou même réduire le taux d’infection. On se maintient de peine et de misère en ce moment dans les 1000 cas par jour », souligne Christian Jacob, président de l’Association des microbiologistes du Québec. 

« Il faut éviter les contacts, si on ne veut pas se rendre à un point où il y a plus de cas qu’on ne peut en gérer », conclut-il.

Lire l'article ici

Entretien ménager: Nettoyez vos pailles réutilisables

30 septembre 2020

Protégez-vous | Andrea Lubeck

Soucieux de préserver l'environnement, les Québécois sont de plus en plus nombreux à tourner le dos aux pailles à usage unique au profit des pailles réutilisables. Seulement, elles doivent être lavées après usage pour éviter les moisissures. Nos conseils pour les nettoyer.

 

Lire l'article ici

COVID-19: Montréal et Québec passeront en zone rouge, Legault fera le point à 17h30

28 septembre 2020

Journal de Montréal |  CLARA LOISEAU , ROXANE TRUDEL et JÉRÉMY BERNIER

« On s’enligne pour continuer d’augmenter [le nombre de nouveaux cas] pendant une, deux, peut-être trois semaines encore avant que nos efforts actuels aient un effet. Donc, j’ai de la misère à voir comment on ne va pas se rendre, ou du moins frôler la zone rouge », ajoute Christian L. Jacob

 

Lire l'article ici

thumbnail

L’HALLOWEEN, TOUJOURS POSSIBLE ?

23 septembre 2020

LA PRESSE | CATHERINE HANDFIELD

À la veille de ce qui semble être une deuxième vague de COVID-19, peut-on se permettre, comme société, de laisser les enfants récolter les bonbons de porte en porte le soir de l’Halloween ?

 

Lire l'article

thumbnail

PORT DU MASQUE MODE D’EMPLOI

14 mai 2020

LAPRESSE | SYLVAIN SARRAZIN ET CATHERINE HANDFIELD


Inutile de se voiler la face : le port du couvre-visage ou du masque, fortement recommandé par le gouvernement, est presque devenu incontournable au Québec, la question de le rendre obligatoire revenant même avec insistance. Mais un masque, c’est un peu comme un meuble IKEA : sans mode d’emploi, c’est beaucoup moins efficace – voire pas du tout. Voici des conseils à suivre pour manipuler au mieux votre fidèle compagnon de confinement.

 

Lire l'article ici

Masque: Comment le fabriquer, le mettre et le laver

29 avril 2020

Protégez-vous |  Amélie Sutherland et Charles Désy

COMMENT FABRIQUER UN MASQUE RÉUTILISABLE?

Voir l'article et la vidéo ici

 

La santé d’abord, le travail ensuite

28 mars 2020

CHRISTIAN L. JACOB, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Journal de Montréal – Philippe Orfali - Face aux mises à pied massives survenues depuis deux semaines et aux criants besoins de main-d’œuvre dans les épiceries et les magasins essentiels, il peut être tentant d’aller déposer son curriculum vitae à ces endroits. Qu'en est est-il si nous ou un membre de notre entourage est à risque?

À lire ici

thumbnail

FAUT-IL BANNIR L’ARGENT COMPTANT ?

19 mars 2020

LAPRESSE | Suzanne Colpron

 

La Société des alcools du Québec (SAQ) et la Société québécoise du cannabis (SQDC) ont décidé de bannir les billets de banque pour réduire la propagation de la COVID-19.

Lire l'article ici

MASQUE, GEL DÉSINFECTANT, LAVAGE DES MAINS… QUELLE MÉTHODE EST EFFICACE POUR SE PROTÉGER DES ÉPIDÉMIES?

14 février 2020

CHRISTIAN L JACOB, PRÉSIDENT DE L'AMQ

PROTÉGEZ-VOUS, Santé et alimentation

Alors que le coronavirus sème la peur, Christian L. Jacob, président de l’Association des microbiologistes du Québec, nous éclaire sur la question.

Coquerelles et punaises de lit dans certains autobus de la STM

09 novembre 2019

CHRISTIAN L JACOB, PRÉSIDENT DE L'AMQ

LA PRESSE+, Transport en commun

Complément de dossier sur la présence de contaminants dans le métro et les autobus de la STM. Un dossier d'Émilie Bilodeau avec la participation de Christian L. Jacob, Président de l'AMQ.

MÉTRO, BOULOT, BOBO

08 novembre 2019

CHRISTIAN L JACOB, PRÉSIDENT DE L'AMQ

LA PRESSE+, Transport en commun

Dans quoi met-on les mains quand on s’agrippe aux barres dans le métro ? À la demande de La Presse, un biologiste moléculaire a fait des tests. Il a trouvé des bactéries et des levures pouvant causer des maladies de la peau. Surtout, il a été surpris par la quantité de bactéries, qualifiée de « limite », trouvées à certains endroits du réseau de transport souterrain. Or, la Société de transport de Montréal, avons-nous constaté, nettoie moins souvent qu’ailleurs les poteaux dans ses wagons de trains. Un dossier d'Émilie Bilodeau avec la participation de Christian L. Jacob, Président de l'AMQ.

Malades au musée : mystère à l'Université d'Ottawa

23 septembre 2019

CHRISTIAN L JACOB, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Radio-Canada - Radio-Canada (Ottawa-Gatineau)

Des employés du Musée d’antiquités gréco-romaines de l’Université d’Ottawa se plaignent de symptômes après avoir été exposés à des moisissures. La journaliste Yasmine Mehdi tente de faire la lumière sur le sujet avec le président de l'AMQ.

La désinformation: un danger réel pour la santé publique

23 avril 2019

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

« Il est regrettable, voire dangereux, que certains scientifiques participent à ces efforts de désinformation en colportant des théories conspirationnistes. Le tort causé à la crédibilité des scientifiques est grand, certes, mais les dommages peuvent aussi avoir des conséquences graves pour la protection du public. La sortie récente au Québec d’un scientifique, mettant en cause les vaccins et leurs risques pour la santé ainsi que la crédibilité des organismes publics qui en font la promotion comme de l’Organisation mondiale de la Santé, porte atteinte à la santé publique. De tels propos sont d’autant plus navrants dans un contexte où des maladies virales évitables par la vaccination ressurgissent avec force » Patrick D. Paquette, président de l'AMQ.

Le Soleil, Le Droit, Le Nouvelliste, Le Quotidien, La Tribune, La Voix de l'Est et Le Devoir

thumbnail

La bactérie Legionella détectée aux Terrasses de la Chaudière

08 avril 2019

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Radio-Canada – Même si les niveaux de bactéries détectées aux Terrasses de la Chaudière étaient faibles, le président de l'AMQ, Patrick D. Paquette, rappelle que les risques pour la santé demeurent.« Il n'y a jamais de risque zéro. Même dans certains cas, on se retrouve avec des éclosions de légionellose et on n'est pas capables au niveau des analyses de laboratoires de déterminer la source de l'éclosion — à savoir, est-ce que ça vient d'une fontaine publique ou d'une tour de refroidissement de l'eau ».

SUITE 

Une norme qui risque de perpétuer la fraude

11 février 2019

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

LaPresse - L'AMQ souhaite depuis longtemps un encadrement adéquat des pratiques d’évaluation et de décontamination des habitations aux prises avec des problèmes de moisissures pour mieux protéger le public. C’est donc avec beaucoup d’intérêt que l’AMQ a accepté, en mai 2017, de participer à l’élaboration d’une norme du Bureau de normalisation du Québec. Malheureusement, la première ébauche du projet soumis à des consultations publiques le 4 décembre 2018 fait fi de l’expertise unique des microbiologistes pour l’évaluation fiable des cas de contamination par les moisissures. Dans sa forme actuelle, le projet de norme propose un statu quo que l’AMQ dénonce depuis des années dans le domaine de la rénovation.

SUITE

Légionellose: les tours de refroidissement, une menace à la grandeur du Québec

06 novembre 2018

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Soleil – Au Québec, autour de 1500 fois par année, des tours de refroidissement à l’eau, servant notamment à climatiser les bâtiments, sont envahies par la bactérie causant la légionellose à un seuil exigeant des «mesures correctives», a constaté Le Soleil. Une centaine d’installations doivent même être fermées d’urgence pour subir un «traitement-choc», tellement la menace à la santé humaine est grande. «C’est sûr que d’avoir une centaine de tours qui dépassent [le seuil de risque sanitaire], ce n’est pas une situation qui est encourageante», commente le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Patrick D. Paquette.

SUITE

Pour garantir un meilleur encadrement des professionnels au Québec

28 juillet 2018

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Lettre d'opinion signée par le président de l'AMQ et qui rappel aux partis politiques, à la veille des élections provinciales, qu'il est important pour le gouvernement de légiférer dans le dossier de l'encadrement de la microbiologie et qu'il pourrait être judicieux de confier la responsabilité du système professionnel au ministère de la Protection des consommateurs et de l'Habitation.

Le Soleil, Le Droit, Le Nouvelliste, Le Quotidien, La Tribune et La Voix de l'Est.

thumbnail

Un ordre professionnel pour les microbiologistes?

23 février 2018

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Courrier parlementaire –  Passé presque inaperçu lors de son dépôt à l’Assemblée nationale, le rapport du comité interministériel sur la mérule pleureuse est l’occasion pour les microbiologistes d’affirmer qu’ils sont les «seuls» à détenir la compétence nécessaire pour identifier ce champignon surnommé le «cancer» du bâtiment.

SUITE

thumbnail

Victime d'un champignon, proie facile des charlatants

20 février 2018

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Journal de Montréal Faute de réglementation de la part du gouvernement, des entrepreneurs mal intentionnés pourraient utiliser un champignon destructeur de bâtiment pour exploiter des propriétaires désespérés, craignent des scientifiques. Vulnérables et sans soutien de l’État, les victimes de plus en plus nombreuses de la mérule pleureuse sont à la merci de « charlatans qui flairent une opportunité d’affaires », prévient Patrick Paquette, de l’AMQ.

SUITE

thumbnail

Hygiène des mains : le CISSS de l’Outaouais satisfait malgré les lacunes

14 février 2018

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Radio-Canada – Selon le président de l’Association des microbiologistes du Québec, Patrick D. Paquette, le lavage des mains est primordial pour lutter contre la propagation de virus. « Une bonne hygiène des mains, c’est souvent la clé pour limiter un grand nombre d’infections, parce qu’il y a presque 80 % des infections qu’on va attraper par les mains », souligne-t-il.

SUITE

thumbnail

Pour un ordre professionnel conjoint des chimistes et des microbiologistes

05 février 2018

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Lettre d'opinion co-signée par Patrick D. Paquette, président de l'AMQ et Martial Boivin, p.-d.g. de l'Ordre des chimistes du Québec.

Le Soleil, Le Devoir, Le Nouvelliste, Le Quotidien, Journal Métro

thumbnail

7 mythes sur les virus et les microbes

31 octobre 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Coup de pouce – L'arrivée du temps froid marque le début de la saison propice à la prolifération des microbes et des virus. Les fausses croyances à ce sujet sont encore nombreuses.On fait le point sur sept idées reçues avec d'autres spécialistes.

SUITE

thumbnail

Légionellose: le président de l'AMQ veut agir en amont

01 septembre 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

La Voix de l'Est (Granby) - L'éclosion de cas de légionellose dans la région aurait potentiellement pu être évitée. C'est du moins ce qu'a indiqué à La Voix de l'Est le président de l'Association des microbiologistes du Québec (AMQ), Patrick D. Paquette.

SUITE

thumbnail

Est-ce qu’on se lave trop?

15 août 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Coup de pouce – On ne s’est jamais autant savonné qu’aujourd'hui dans toute l’histoire de l’humanité. Mais est-ce vraiment nécessaire? Et si on passait tout ce temps dans la salle de bains pour rien?

SUITE

thumbnail

Inondations printanières : de faux microbiologistes dupent des sinistrés

04 août 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Radio-Canada - « Au Québec, la microbiologie n'est pas une profession réglementée, il n'y a pas d'ordre qui encadre la microbiologie et ça, ça permet à monsieur et madame tout le monde qui voudrait bien s'improviser microbiologiste, de le faire », Patrick D. Paquette, président de l'AMQ.

SUITE

thumbnail

Toujours menacés par la légionellose

03 août 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Journal de Montréal - "Les spécialistes des bactéries, les microbiologistes, sont exclus du contrôle des tours de refroidissement. La raison est purement administrative : selon le règlement, pour intervenir sur ce type d’installation, il faut être membre d’un ordre. Or, les microbiologistes ne le sont pas", Patrick D. Paquette, président de l'AMQ.

SUITE

thumbnail

L’aide aux sinistrés augmentera promet Couillard

16 mai 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Devoir Le programme gouvernemental d’aide aux sinistrés des inondations sera bonifié, a confirmé lundi le premier ministre, Philippe Couillard. Il espère pouvoir en faire l’annonce d’ici son départ pour sa mission en Israël, jeudi.

SUITE

thumbnail

Inondations: des zones à risques

16 mai 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

La Presse + L’ancien président de la FTQ Fernand Daoust avait sans doute autre chose en tête, la semaine dernière, que de faire une petite baignade dans son sous-sol. Lors du passage de La Presse, jeudi dernier, un demi-mètre d’eau brune avait envahi sa maison du quartier Ahuntsic.

SUITE

thumbnail

Tendance à la hausse des apports naturels dans le lac

16 mai 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

leQuotidien – Quelque 95 résidences principales et une dizaine de chalets sont aux prises avec des problèmes d'inondation au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Les secteurs les plus touchés sont Péribonka, Sainte-Jeanne-d'Arc et Saint-Ludger-de-Milot. La situation est surtout attribuable à la nappe phréatique qui a atteint des niveaux records.

SUITE

thumbnail

Après les inondations, la fraude

15 mai 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Journal de Montréal – Les victimes d’inondation doivent redoubler de prudence alors que de nombreux cas de fraude et de faux diagnostics de décontamination pourraient survenir dans le secteur de la rénovation au Québec.

SUITE

thumbnail

Victimes d’inondations : gardez l’œil ouvert sur les pratiques frauduleuses

15 mai 2017

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Radio-Canada – Les victimes des inondations au Canada attendent les indemnisations de leur assureur et des gouvernements pour entreprendre des travaux de reconstruction ou de réparation. Au Québec, où le gouvernement a lancé un fonds d’aide pour les sinistrés, l’Association des microbiologistes invite à la prudence devant des entrepreneurs malhonnêtes qui seraient tentés de poser de faux diagnostics de moisissure pour soutirer de l’argent des poches des gens concernés.

SUITE

thumbnail

Légionellose: «On n'est pas 100 % à l'abri»

18 décembre 2016

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

leSoleil – Plus de quatre ans après l'éclosion de légionellose ayant fait 14 morts à Québec, et malgré la réglementation mise en place depuis, le risque qu'une nouvelle épidémie éclate est toujours bien présent, selon les expert.

SUITE

thumbnail

On fait quoi avec un rhume?

22 novembre 2016

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

LaPresse – Parlez-en à n’importe quel parent d’enfant en garderie : la saison des rhumes a bel et bien commencé. Existe-t-il des traitements efficaces contre cette infection plutôt inoffensive, mais hautement agaçante ? On en parle avec Patrick D. Paquette, président de l’Association des microbiologistes du Québec, qui a déjà fait le point sur la question sur son blogue de l’Agence Science-Presse.

SUITE

thumbnail

Les microbiologistes veulent un ordre professionnel

25 octobre 2016

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

L'Actualité Gouvernementale – L’absence d’encadrement dans le secteur de la microbiologie profite aux entrepreneurs en construction peu scrupuleux qui soutirent frauduleusement des milliers $ à leurs clients avec de faux diagnostics de moisissures et de champignons, dénonce l’Association des microbiologistes.

SUITE

thumbnail

Probiotiques: bactéries miracles?

07 septembre 2015

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Coupe de pouce - Les probiotiques peuvent garder les intestins en santé. Mais soulager le stress et la dépression... aussi? On fait le point.

SUITE

thumbnail

Résistance aux antibiotiques : Un problème qui prend de l’ampleur

21 février 2014

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

TVA Nouvelles – Alors que l'Organisation mondiale de la santé considère cette problématique comme une véritable «menace» pour la santé publique, les spécialistes canadiens s'inquiètent eux aussi de la résistance grandissante des bactéries aux antibiotiques.

SUITE

thumbnail

Au tour des microbiologistes d’exiger que l'on passe à l'étude du P.L. 49

29 octobre 2013

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Courrier parlementaire – Le début des consultations particulières concernant le projet de loi 49 Loi modifiant diverses lois professionnelles et d’autres dispositions législatives dans le domaine des sciences appliquées se fait attendre par l’Association des microbiologistes. Elle attend avec impatience son adoption.

SUITE

thumbnail

À leur tour, les microbiologistes réclament l'adoption rapide du P.L. 49

09 octobre 2013

PATRICK D. PAQUETTE, PRÉSIDENT DE L'AMQ

Le Courrier parlementaire – À leur tour, les microbiologistes s’impatientent de voir l’adoption du projet de loi 49 qui modifie diverses lois professionnelles dans le domaine des sciences appliquées. Ce texte leur permettrait de faire partie de l’Ordre des chimistes et de voir leur pratique réglementée.

SUITE

 
 

Partenaires principaux

  

© 2020 Association des microbiologistes du Québec | Tous droit réservés | Conditions d'utilisation